vendredi 17 février 2017

l'ennemi de la joie

Aujourd'hui, j'aimerai partager une réflexion sur l'ennemi juré de la joie: la comparaison!

Eh oui, nous nous comparons bien trop souvent les unes aux autres...Penélope a un blog tellement plus joli que le mien, ou Clémentine a un jardin splendide, le mien à côté c'est une catastrophe...

Justement, parlons jardins magnifiques!

Vivement que la glycine se réveille!

Avant-hier soir j'étais toute seule à la maison et j'ai décidé, tout en bidouillant à côté, de revoir le film "Pas si simple". Alors je ne suis pas fan de l'histoire, mais je l'ai mis plus pour le décor de sa SPLENDIDE maison et pour son jardin A TOMBER!!!!

Non sérieux vous l'avez vu son jardin? La première fois que je l'ai vu, les bras m'en sont tombés!




Des légumes parfaits à foison, pas une mauvaise herbe, des fleurs un peu partout. Ca, c'est le potager rêvé...honnêtement!

Et à côté mon potager...comment dire...passons!

Comme disais My Love quand il avait 2 ans: "Moi veux ça!"

Quand j'ai vu ça j'ai été limite déprimée parce que ça c'était mon idéal et que j'étais loin LOIN LOIN de mon idéal. Ah orgueil quand tu nous tiens!

Et puis mon esprit curieux a repris le dessus et j'ai fait quelques recherches. Croyez-moi, google est toujours votre ami (sauf quand vous êtes malades et que vous tapez vos symptômes...là vous avez toutes les maladies du monde et il vous reste 24h à vivre. Surtout ne faites pas ça! Jamais!)

Et devinez quoi. C'est du fake. C'est totalement fictif! La preuve, son potager ne respecte pas les saisons... Chaque légume a été cultivé pendant 2 mois sous serre avant le tournage et certains plants de légumes ont été "améliorés", comme les tomates qui sont fixées sur un fil rigide pour un plus beau port. Ils ont jeté tous les légumes ne serait-ce que légèrement abîmés.

Et quand j'ai lu ça, je me suis sentie soulagée et un peu bête aussi!

Mon jardin est mon jardin, j'en fais ce que je veux, du moment qu'il me comble. Il est parfait pour moi, parce qu'il m'apporte tellement et me le rend au centuple. Mon jardin je l'aime à la folie, il connait tout de moi, mes secrets, mes joies, mes peines, mes rêves les plus fous. Mon jardin est unique parce qu'il est ...moi! Et que je suis unique, tout simplement!

Harry, notre coq qui fugue très régulièrement et qui met la panique dans le potager...je n'ai pas le courage de lui couper une aile, je trouve ça trop drôle de le voir se balader dans le jardin...je rigolerai moins quand j'aurai planté les salades! lol

 Alors la prochaine fois que vous culpabilisez devant le jardin magnifique d'un blog...dites STOP! Parce qu'il n'y a qu'une seule "vous", avec votre créativité unique et bien personnelle et personne ne pourra créer votre petit coin de paradis comme vous!


En rouspétant après Molly parce qu'elle avait ENCORE creusé (tous les printemps ça lui prend, elle fait des fouilles...sans jamais rien trouver d'ailleurs) j'ai trouvé un trésors au jardin (moi je ne creuse pas et je trouve! Nah!)...le printemps arrive!!!!!!!!

xoxo

jeudi 16 février 2017

Petites barrières en palette

En me baladant chez Aline je suis tombée sur Mme B. (que je lisais régulièrement à une époque pour m'inspirer) et son excellent article sur le monde du blog et ça m'a donné subitement envie de revenir par là vous faire un petit coucou (enfin si il y a encore du monde qui me lit!)...
J'ai pris mon appareil photo, je suis sortie 3 secondes et j'ai pris en photo mon tout dernier projet.
Pour ce printemps nous refaisons la cours et je me suis lancée comme défis de créer un coin magique, féérique, avec de la lumière, de la végétation, de la sérénité...vue que Stéphane Marie me boude! LOL

Alors voilà avant (merci google map)...cette photo a été prise en 2012, alors autant vous dire que ça a quand même évolué depuis ..


J'ai commencé par le coin à la place de la clio et voilà ce qu'on y a fait:


J'ai récupéré de la palette dans la grange, j'ai tout démonté de façon à obtenir des planches. J'ai ensuite découpé mes planches comme je voulais, j'ai assemblé, j'ai peint en blanc et j'ai fixé...
Comme quoi avec trois fois rien on peut faire beaucoup!

J'ai rajouté quelques plantouilles...un cotoneaster laiteux, un hortensia, des orangers du mexique, de la fougère, des bulbes qui traînaient dans la grange (on verra ce que ça donnera!) et voilà!

Il y a encore BEAUCOUP de boulot, il faut enterrer les pierres sur le côté (zone beaucoup trop humide pour planter quoi que ce soit), fixer des panneaux, des redos, des lumières, des cabanes à oiseaux, étaler le gravier etc etc etc mais ça prend forme!







Aller, je file au yoga....

Bisous à toutes!

♥ 

mardi 1 novembre 2016

Comment créer une ambiance cozy cet automne en 5 minutes

La semaine dernière nous avons fêté notre anniversaire de mariage en Alsace, dans un sublime hôtel au pied de la petite France. Nous avons passé un moment délicieux ensemble...si seulement on pouvait vivre comme ça tous les jours!

En rentrant vendredi soir, nous avons retrouvé notre maison que nous aimons tant. Nous avons déchargé la voiture et Stéphane est reparti chez nos amis récupéré la terreur (aka Molly...).

Je me suis arrêtée deux secondes dans le salon et j'ai regardé autour de moi. Nous étions le soir de notre anniversaire et quelque chose manquait. Nous avions prévu un énorme buffet de tout plein de bonnes choses que nous aimons à déguster devant un bon film. Ok, ça c'est bon, j'avais tout, mais...

Il manquait l'ambiance. Cette ambiance cozy, hygge, peu importe comment vous l'appelez, mais il manquait ce quelque chose de douillet...

En deux temps trois mouvements j'ai fait quelques modifications et hop, instantanément l'ambiance s'est littéralement transformée, comme par magie! Parfois il suffit de toutes petites choses pour créer un effet spectaculairement cocon!

1. Allumez des bougies



Dans la tradition danoise, rien n'est plus "hygge" que des bougies. D'ailleurs, les Danois sont les plus grands consommateurs de bougies: 6 kg de cires par an et par danois! La douce lumière tamisée et la chaleur discrète dégagés apportent une sensation de bonheur quasi immédiate. D'un seul coup vous vous sentez moins seul.

2. Allumez la cheminée



Un feu de bois qui crépite, les flammes qui dansent...Subitement quelque chose se passe. Le feu est rassurant, il est source de vie. Il hypnotise et calme les esprits agités.

Alors vous me direz, comment fait-on quand on n'a pas de cheminée?
Pas de panique. Nous vivons à une époque extraordinaire où nos moyens sont quasi illimités. Il y a 2 ans, après avoir vu McGee (NCIS) admirer un feu de cheminée sur sa télé, je me suis dis que je pouvais bien faire pareil! Branchez votre ordi sur votre télé (si elle est grand écran c'est encore mieux!) et admirez votre cheminée...

Vous trouverez 2 heures de feu de cheminée avec le son des craquements du bois sur youtube ici.

3. Ecouter de la musique de Noël en bruit de fond



Nous sommes au mois de novembre...vous avez le droit! Pourquoi limiter la musique de Noël à Décembre? Il y a en a tellement qu'un mois n'est pas assez! Et l'effet cozy est garanti!
Vous avez le choix entre de la musique de Noël old-fashioned, ou de la musique plus tranquille, ou encore des dizaines d'autres styles.

4. Diffusez de l'huile essentielle d'orange



Elle insuffle la bonne humeur et la sérénité en même temps, elle équilibre les humeurs...Mais plus que tout, elle rassure. Faites l’expérience, quand quelqu'un autour de vous mange une orange, est-ce que votre réflexe ce n'est pas de dire "oohhh qu'est ce que ça sent bon". Pensez orange piquée de clous de girofles...

5. Pensez chocolat chaud!



Faites-vous un chocolat chaud, comme lorsque vous étiez enfant. Le chocolat chaud réchauffe...et il permet de ralentir. On la tasse entre ses mains, on souffle dessus, on prend une petite gorgée...les éléments se calment, le temps s'arrête, la vie s'adoucit...

Voilà ce que j'ai fait vendredi soir quand nous sommes rentrés. Ca m'a pris 5 minutes...mais ça a tout changé.

Quand Stéphane est rentré, il a trouvé une maison calme et sereine, chaleureuse et accueillante, douce et paisible (et un sacré buffet sur la table du salon!). Et nous avons passé une délicieuse soirée dans notre cocon, à célébrer en douceur un si bel anniversaire! Essayez!


vendredi 21 octobre 2016

Recette du Christmas Cake

Je me suis rendue compte aujourd'hui que je n'avais jamais encore partagé la recette de notre Christmas Cake sur ce blog!

Gâteau de Noel




Tous les ans à cette période de l'année, je fais ce qu'on appelle le Christmas Cake. C'est un gâteau anglais aux fruits secs et aux noix que je prépare 2 mois à l'avance pour qu'il ait le temps de mûrir et de s'imprégner de toutes les saveurs. Ce gâteau a l'avantage de se conserver de nombreux mois, pourvu qu'il soit gardé au frais et au sec.



C'est un peu sur ce modèle là que sont fabriqués certains gâteaux de mariage anglais (dont les jeunes mariés conservent une part à déguster le jour du baptême de leur premier enfant)...il existe même encore quelque part une part du gâteau de mariage de la Reine Victoria (ça date!).

source BBC. Part du gâteau de mariage de la Reine Victoria servi en 1840

En général on le mange aux environs de la période de Noël avec une boule de glace à la vanille, mais vous pouvez sans soucis le présenter au repas du réveillon, décoré de pâte à sucre (pas mon truc) ou simplement déposé sur un lit d'épines de sapin en guise de déco.

Le Christmas Cake est très convivial, c'est un gâteau chaleureux plein de saveurs qui se partage avec ceux qui nous sont chers. Essayez...faites votre Christmas Cake et aux environs de Noël, invitez quelques amies chères à le partager avec vous pour le goûter quand la nuit tombe, autour d'une tisane et de la musique old-fashioned de Noël en bruit de fond. Pur moment hygge garanti! Ou alors faites-en plusieurs et offrez-en un à vos voisins, emballé dans un papier sulfurisé kraft avec un beau nœud rouge...qui sait peut-être est-ce l'occasion de débuter une nouvelle tradition de Noël avec votre famille!



Alors voilà ma recette. Elle a évolué avec les années, elle n'est pas figée, vous pouvez facilement la faire évoluer vous aussi en fonction de vos envies! Vous pouvez changer les fruits secs, les noix etc...

Ingrédients: 

400 g de raisins secs
100 g de cranberries
100 g d'abricots secs
175 g de sucre rou
3 cuillères à soupe de rhum
175 g de beurre demi-sel
2 cuillère à soupe de miel
3 oeufs
175 g de farine
2 cuillères à café d'un mélange 4 épices (noix de muscade, clou de girofle, gingembre, cannelle)
40 g d'amandes concassées
35 g de noix concassées
le zeste d'un citron bio
le zeste d'une orange

Instructions:

Mettre les fruits secs et le rhum dans un saladier, mélanger et réserver toute une nuit au frais

Le lendemain, beurrer un moule de 20 cm ou de 15 cm de diamètre et chemiser de papier sulfurisé

Préchauffer le four à 140°C

Dans un bol mélanger le beurre mou, les œufs, le sucre, les zestes d'orange et de citron et le miel jusqu'à ce que le mélange soit crémeux

Ajouter la farine

Ajouter les fruits secs et les noix/amandes

Verser dans le moule et égaliser

Enfourner 1h15-1h30 avec un moule de 20 cm ou 2h-2h20 dans un moule de 15 cm

Laisser refroidir un quart d'heure puis démouler et laisser refroidir complètement plusieurs heures

Conserver dans du papier sulfurisé dans un endroit frais et sec. Surveiller régulièrement l'état du gâteau. Vous pouvez arroser le gâteau de temps en temps avec une cuillère à soupe de jus d'orange de bonne qualité (je ne le fais jamais et il est délicieux à chaque fois)